Avec deux jours d’avance : bonne année !

Lundi, nous serons en effet en 4714 du calendrier chinois, année du Singe de Feu Rouge qui, contrairement à ce que l’on serait porté à croire, n’a rien à voir avec un agent de la circulation, et qui, curieusement, pourrait bien être celle de la vache. L’entreprise américaine Memphis Meats vient en effet de créer la première boulette de viande… in vitro. C’est-à-dire ? C’est-à-dire une boulette de viande réalisée  en laboratoire à partir de cellules de boeuf sans qu’aucun animal n’ait été abattu. Si la nouvelle a soulevé un grand « meeeeuh » d’espoir dans le pays Charolais tandis qu’en Normandie, les Black & White Panthers rappellent que le lait synthétique n’a finalement rien changé à l’esclavagisme millénaire dont sont victimes les bovins, on ne manquera pas de souligner que l’homme s’éloigne encore un peu plus de son statut initial de chasseur-cueilleur pour s’en remettre au génie et à la sagesse de ses industries. Bien sûr, la chose n’est pas si révolutionnaire vu qu’un burger avait déjà été produit de la sorte il y a quelques années et que cela fait des siècles que l’Église Catholique fait de l’Immaculée Conception in vitraux. Mais elle ne manquera pas, soyons-en sûrs, de soulever bien des débats et de créer bien des scandales : il y aura forcément des gens pour être invitriste et d’autres inuteristes, des cowboys pour attraper des biochimistes au lasso en criant « Yeehaaaa », des étudiants en socio pour défendre le droit de la boulette de viande à devenir une vache, et des journalistes pour révéler que des cellules de cheval ont été retrouvées dans des lasagnes in vitro, ce qui conduira vraisemblablement à la création d’un label ‘Éprouvette Française’, immédiatement copié par l’industrie agroalimentaire en ‘Éprouvette responsable’ ou ‘Bio éprouvette du terroir’ pour les besoins du marketing.

Je vous rassure : si la chose pèsera probablement sur votre régime alimentaire, elle ne vous empêchera pas de télécharger votre instrument sur le GigaStore en d’en faire un objet jouable avec votre imprimante 3D grâce à toutes les cellules et matériaux que vous aurez économisés pendant de longs mois. En attendant ce radieux futur, on en restera toutefois aux bonnes vieilles technologies de 4714, donc, en nous intéressant aux produits de la semaine qui, si old school puissent-ils être en regard de l’avenir qui nous attend, n’en sont pas moins innovants. C’est le cas notamment de l’excellent logiciel MIDI Guitar 2 de Jam Origin, ou encore du fabuleux Nocture Violin d’Orchestral Tools. Et pour ne point trop céder à la nouveauté, je vous complète le tout avec le test de l’enceinte Auratone 5C.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeameuh