Edito du 12 mai 2012

Les urnes ont parlé : c’est donc l’homonyme des Pays Bas qui devra veiller sur notre PIB. Si personne ne sait encore qui sera à quel poste dans la nouvelle équipe gouvernementale, on sait déjà, toutefois, que le ministre de la Culture actuel sera probablement reconduit dans ses fonctions. Non, je ne parle pas de cet animateur télé qui aura tenté, en vain, de se faire un prénom, mais bel et bien du véritable ministre de la culture de ces 5 dernières années : Monsieur Google.

Edito du 23 avril 2011

On a beau être très fier en France de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, on n’est pas mécontent d’avoir un lundi de glande pour fêter, de la manière la plus chocolativore qui soit, la résurrection de ce bon vieux Jésus. Au moins, se dit-on en croquant l’oreille d’un lapin suant à grosses gouttes marron sous le radieux soleil d’avril, le Fils de l’Homme ne sera pas mort en vain… Et du coup, c’est avec le cœur léger qu’on se rend sur AudioFanzine pour y découvrir les articles de la semaine. On se chauffe d’abord avec le banc d’essai de deux basses Fender American Special, puis on attaque le Craig Anderton hebdomadaire qui vous propose sept façons de réduire le bruit dans vos enregistrements, et on termine par le gros morceau : un comparatif de 6 casques fermés pour home studiste aux alentours de 150 €. 3 rédacteurs dont votre serviteur, 70 000 signes (imprimé dans un magazine, ça ferait bien 18 à 20 pages) et un verdict pour vous aider à choisir le casque qu’il vous faut, en toute connaissance de cause. Moi je dis : Y a bon.

Et pourtant, en cette journée parfaite, quelque chose cloche, une chose qui n’a rien à voir avec Pâques : vous vous sentez épié.

Vu que vous n’êtes pas du genre Bernadette Soubirous, vous doutez qu’il s’agisse là d’une manifestation du Tout Puissant car même en admettant qu’il existe, il ne fait aucun doute qu’il a mieux à faire de son omniprésence que de vous regarder benoîtement vous empiffrer de chocolat en lisant des tests de casques. Et d’ailleurs, vous sentez bien que cette présence n’est pas localisée dans les cieux, mais plutôt sur la table du salon. Vous vous approchez pour voir, et à votre grande stupeur, alors que vous pensiez démasquer votre Horla, vous ne découvrez qu’un unique objet posé sur ladite table : votre iPhone.

Comment ? Cette merveille de technologie serait, en ce jour de célébration du Christ, le Judas par lequel on tenterait de vous observer ? Tout à fait. Ainsi que le révèlent Alasdair Allan et Peter Warden sur le site O’Reilly Radar « votre iPhone, comme votre iPad 3G, enregistre régulièrement l’emplacement de votre appareil sur un dossier caché. Depuis l’arrivée du système iOS 4, votre appareil stocke une longue liste de marqueurs d’endroits et d’heures ». Et les auteurs de préciser que de la façon dont elle est réalisée, la fonctionnalité ne peut être qu’intentionnelle de la part d’Apple. Avouez que pour une entreprise qui avait fait, au lancement du Mac, toute sa campagne du pub sur le roman 1984 de George Orwell, la chose ne manque pas d’être cocasse. Avouez également que le fait que ces données ne soient absolument pas cryptées et permettent de suivre vos itinéraires à la trace a quelque chose de drôle quand on sait que l’un des grands arguments de Steve Jobs pour démonter le Flash d’Adobe portait justement sur son manque de sécurité.

Du coup, c’est décidé : vous allez vous séparer de votre iPhone pour acheter un portable sous Android. Hélas, comme viennent de le révéler The Guardian et le Wall Street Journal, il semblerait que Google fasse exactement la même chose qu’Apple sur les téléphones équipé de son système. Big Brothers are watching You…

Le plus navrant dans tout cela, c’est qu’on ne demande pas des comptes à une multinationale comme on en a demandé à Nixon à l’époque du Watergate. Disons qu’au pire, un tribunal pincera gentiment la joue de Larry Page, Sergey Brin ou encore Steve Jobs, ce qui ne les empêchera certainement pas de bouffer ensemble à la Maison Blanche, et de parler du futur de ce bon vieux Réseau Echelon.  Que personne n’ait l’outrecuidance de me dire, après cela, qu’un de ces types est un génie, un visionnaire ou mieux, un humaniste, car si notre président ou notre ministre de l’intérieur ne faisaient que le dixième de cela, il y aurait à coup sûr des millions de personnes dans la rue pour hurler à la dictature.

Pendant ce temps-là, un vrai visionnaire s’est éteint, jeudi, à l’âge de 85 ans : il s’appelait Max Mathews et n’était ni plus ni moins que le père de la MAO et des convertisseurs Analogique/Numérique. En voilà au moins un qui ne sera plus suivi par son portable…

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam

Edito du 10 avril 2010

« Alors, c’est quoi le buzz cette semaine?

– Le buzz? C’est le ramdam!

– Et c’est quoi le ramdam?

– Ben le buzz, ni plus ni moins.

– Je comprends rien à ce que tu dis !

– Ce que je dis, c’est qu’à l’issue du concours Francomot visant à défendre la langue française des vilains anglicismes qui ne cesse d’y fleurir depuis l’essor d’Internet, on a décidé de franciser le mot ‘buzz’ en ‘ramdam’. Ce qui est drôle, c’est que ‘ramdam’ est issu du mot arabe ‘ramadan’, et fut inventé au 19e siècle par les colons français pour décrire le vacarme des musulmans à la tombée de la nuit pendant le mois de jeûne.

– En somme, on se défend de l’impérialisme anglais en célébrant la mémoire de notre colonialisme à nous?

– C’est un peu ça…

– Hum… Et c’est quoi le ramdam cette semaine?

– Ben pas mal de trucs : c’est d’abord Digidesign, M-Audio et Sibelius qui changent de nom pour s’appeler Avid par exemple.

– Oui, mais encore?

C’est les Français d’Ohm Force qui lancent un projet de séquenceur collaboratif.

– Pas mal, pas mal.

– Et les articles?

– C’est la grande foire du rapport qualité/prix cette semaine. D’abord avec le HT Club 40, un ampli à lampes signé Blackstar et qui vaut très largement ses 650 €. Ensuite avec le Pre-73 de Golden Age Project, un préampli micro vraiment bien et vraiment accessible puisque situé sous la barre des 300 €.

– Blackstar et Golden Age Project? Tu veux dire Etoile Noire et Projet de l’Age d’Or?

– T’as tout compris. Il ne te manque qu’une couverture sur les genoux et une flaque d’urine sous ton fauteuil pour entrer à l’Académie Française.

– Ca a de la gueule comme projet. Je me vois déjà sous la coupole, en train d’écouter un colloque sur les zaricots ou sur l’attribut du sujet. Là, je me pencherais tout doucement sur l’épaule en Chanel de Simone Weil. Elle serait complètement nue sous ses vêtements et, dans le creux de l’oreille, je lui dirais…

– Tu lui dirais quoi?

– Je lui dirais « Bon week et à la semaine prochaine… » »

Los Teignos
From Ze AudioTeam