L’industrie de la pochette

A la veille de la fête du Travail, on pourrait parler de ces casseurs de manif qui ont remplacé les briseurs de grève d’autrefois, des Panama Papers bientôt accessibles au public ou du salaire discuté du pauvre Carlos Ghosn qui n’a pas le temps d’aller manifester, lui, et qui n’hésite pas, pour boucler ses fins de mois, à cumuler deux emplois, voire plus, sans compter ses heures sup’ et sans bénéficier de la moindre assurance chômage ou maladie…

Continue reading « L’industrie de la pochette »

Live after Death

Non, ce n’est pas le titre d’un disque d’Iron Maiden mais le concept d’un prochain spectacle qui permettra d’aller voir Dalida, Claude François, Mike Brandt et Sacha Distel « sur scène ». Soyez sans crainte, aucune exhumation ne sera au programme vu qu’il s’agira d’aller applaudir des avatars 3D de ces chers disparus qui chanteront au sein d’une fausse émission de télé.

Continue reading « Live after Death »

Edito du 28 janvier 2012

Info ou intox, la rumeur enfle sur le net que Megaupload aurait été mis hors service par le FBI parce que la première plateforme de téléchargement au monde s’apprêtait à sortir une offre légale rémunérant directement les artistes sans passer par les maisons de disques ou les majors du cinéma… Si l’on pourra douter de ces nobles intentions révélées après coup, on ne doutera pas en revanche de la vanité de la lutte contre le piratage, puisque tous ceux qui utilisaient les services de partage de fichiers en ligne comme Megaupload se sont à présent rués sur d’autres solutions tout aussi illégales : BitTorrent, Newsgroups, etc.

Pendant ce temps là, sur iTunes, champion de la vente de musique ou de films en VOD, le Citizen Kane d’Orson Wells est toujours absent du catalogue bien qu’il soit considéré depuis 70 ans par la plupart des critiques comme le film le plus important de l’histoire du cinéma. Vertigo d’Hitchcock ? Non, mais vous avez droit à Psychose… en VF uniquement et sans aucun bonus évidemment. Idem pour le Barry Lyndon de Kubrick. Et ne cherchez pas les Marx Brothers ou Chaplin, Bergman ou Pasolini : on les a troqués pour James Cameron et Michael Bay…

Pendant ce temps là, sur Amazon, on trouve aussi des albums qui sont vendus plus chers en téléchargement qu’en vrai CD…

Et pendant ce temps là, personne ne semble remarquer que des millions d’utilisateurs de Megaupload payaient pour utiliser cette plateforme. Ainsi donc ces criminels auraient gardé un budget pour consommer de la culture ? Ainsi donc, ils seraient prêts à payer pour voir des films et écouter de la musique ? Peut-être même qu’ils ne détesteraient pas foncièrement les artistes ?

« Mais quoi ?

Ils voudraient avoir le choix ? Et un service et des contenus de qualité ? C’est honteux : appelez-moi tous les gouvernements du monde ! A coup de loi, d’amendes, et de prison, on va les faire rentrer dans le rang, dès leur plus jeune âge, et ils achèteront ce qu’on leur dit d’acheter au prix que nous avons fixé. Et à coup de publicité pavlovienne, nous les ferons s’équiper d’une télé 3D pour qu’ils soient contraints de racheter un à un tous les films qu’ils avaient achetés en DVD. Et nous remasteriserons tous les disques, en les compressant au maximum au passage, pour qu’ils se sentent obligés de racheter toute leur discothèque tout en s’abîmant les oreilles. Car du point de vue industriel, un bon consommateur de disques est un consommateur sourd, aussi vrai qu’un bon téléspectateur est un téléspectateur aveugle. Et ne me parlez plus de développer une offre de qualité : ce n’est pas avec ça qu’on fait de la marge.

Comment ça, il y a encore des gens attachés à l’idée de qualité ? Et qui c’est ce George Massenburg ? Et qui c’est ce Hubert Salou ? Des ingénieurs du son ? Vous voulez dire ce genre de types qu’on paye de moins en moins pour les obliger à faire des mixages de plus en plus forts ? Le genre de gugusses à aller au NAMM, c’est ça ? Et qui s’expriment ? Sur quoi ? Sur AudioFanzine ? Un site web plein de musiciens ? Et ils achètent des disques ces gens-là, ces musiciens ? Parce qu’autant vous le dire tout de suite : si ce n’est pas le cas, ils ne m’intéressent pas… »

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine

Los Teignos
From Ze AudioTeam

Edito du 12 novembre 2011

Miam ! En ce jour binaire du 11/11/11, on apprend qu’Universal, toujours gravement touché par la crise et poussé au bord du gouffre par ces salopards de gosses qui téléchargent de la musique illégalement, vient de gober EMI pour la bagatelle d’1,4 milliard d’euros, mettant ainsi la main sur les catalogues de Virgin, Capitol, Parlophone et Blue Note, entre autres…

Continue reading « Edito du 12 novembre 2011 »

Edito du 26 février 2011

Content que j’étais, en achetant ‘The King of Limbs’, le dernier album de Radiohead sur le site officiel du groupe.

Content parce que, même si je ne suis pas un fan au dernier degré du quintet d’Oxford, ça fait toujours plaisir de mettre la main sur un disque qu’on a envie d’écouter. Content aussi parce qu’en vis-à-vis du format MP3 à 7 €, on m’offrait de télécharger l’album au format WAV à 11 €, comme si quelqu’un dans l’industrie du disque avait enfin compris que la dématérialisation de la musique n’implique pas forcément une dégradation de sa qualité. Mais content enfin et surtout parce que je l’achetais sur www.radiohead.com et non pas sur l’iTunes d’Apple, le Deezer d’Orange, la Fnac de François Pinault , ou le Virgin de Lagardère…

Ce faisant, j’avais cette impression, sans doute fausse, de donner simplement mon argent à un groupe que j’aime bien, sans intermédiaire parasite, avec une telle évidence que j’en suis venu à me demander ce qu’ils devenaient dans l’histoire, les intermédiaires en question :

« Dis Papa, ça sert à quoi iTunes ?

– A couler la Fnac qui a coulé les disquaires de quartier, avant de se faire couler par Spotify qui se fera couler par Google Music…

– Ah… Et les maisons de disques, alors, ça sert à quoi ?

– A l’heure actuelle, ce serait plus simple pour moi de t’expliquer le problème israélo-palestinien, mais disons que ce sont des gens qui sont sensés aider des musiciens à faire de la musique et à la vendre pour gagner leur vie en tant qu’intermédiaires.

– Et Radiohead, ils ont une maison de disques ?

– Ben j’en suis plus très sûr, pour le coup, mais ce n’est pas très grave dans leur cas.

– Pourquoi, c’est grave sinon ?

– Non, ce n’est pas très grave non plus parce que bien avant qu’il y ait des maisons de disques, il y avait de la musique, et il y en aura bien après qu’elles auront disparu. C’est juste que tu ne passeras ni à la télé, ni à la radio et qu’il faudra que tu fasses beaucoup de très bons concerts gratuits avant de pouvoir en faire des payants, si c’est vraiment là l’objectif. Parce que, tu m’excuseras cette tautologie, mais même si l’industrie du disque a parfois du mal à l’admettre, le but de faire de la musique, c’est peut-être seulement de faire de la musique…

– Je crois que j’ai à peu près tout compris sauf le truc avec Toto… »

Après ça, on s’est écouté ce King of Limbs sans être réellement convaincus ni l’un, ni l’autre par la pertinence artistique du machin. Comme quoi, même sur les disques virtuels, on trouve encore des faces B : ils sont forts ces Radiohead, même quand ils passent plus de temps à peaufiner leur marketing qu’à bosser leurs compos… Et comme une méchante rumeur parle d’une suite imminente à ce King of Limbs, on se prendrait presque à rêver de la face A.

En attendant la musique des autres, rien de tel en tout cas que de se remettre à sa musique à soi : une boucle de batterie et un petit riff de synthé bien fat issu du Tone2 ElectraX sur une ligne de Precision Bass à la sauce Schecter, et la journée prend tout de suite un tour plus constructif. Et parce que, maniaque comme vous êtes, vous aurez enregistré tout ça en 24 bits à 96 kHz, vous ne manquerez pas de lire l’article sur le dithering de Craig Anderton. Comme ça, vous pourrez repasser en 44/16 en toute connaissance de cause, graver votre CD audio et lui faire une jolie pochette à l’imprimante jet d’encre. C’est parfois aussi simple que ça de faire un disque…

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam