Edito du 31 juillet 2010

La pluie s’écrasait sur le pare-brise. Lucinda sortit quelques mouchoirs de la boîte à gant et entreprit de sécher ses longues boucles brunes, sa gorge ruisselante, puis sa petite robe verte complètement détrempée. A ses côtés, le meilleur chirurgien de la côte ouest gardait les yeux rivés sur la route mais, lorsque les phares d’une voiture venaient de temps à autre percer la nuit, Lucinda observait en coin le beau visage du Docteur Richardson, ses avant-bras musclés et ses mains délicates.