Edito du 24 décembre 2011

Fin 2011 : le scandale des prothèses qui éclatent éclate. Hasard ? Message subliminal ? A 4 mois des présidentielles, l’actu se sera en tout cas débrouillée pour nous faire passer un Noël mammaire, troquant ainsi le blanc pour le vert. Et la chose est d’autant plus surréaliste que les chirurgiens esthétiques des quatre coins du globe doivent désormais rassurer leurs patientes une à une en leur affirmant, radiographie à l’appui que, non, ceci n’est pas une PIP…

En ce 23 décembre et du haut de ses 4 ans, Jeanne n’a en tout cas aucune idée de ce qu’est une prothèse mammaire vu que ses Barbies sont plates et que c’est très bien comme ça. Tout ce qu’elle sait, c’est que ce soir, c’est le réveillon et que, tandis que les grands passeront des heures à table, elle pourra finir sa soirée tranquillement dans le canapé, devant un bon dessin animé : une fois n’est pas coutume. S’endormir sans même s’en rendre compte. Et quelques minutes de sommeil plus tard, se réveiller dans son lit, à 7 heures le dimanche, courir réveiller Papa et Maman en sautant sur le bout du lit. Faire tout son possible pour les tirer dans le salon. Alors, tandis que l’odeur du café emplira la cuisine encore en désordre de la veille, sous le regard hagard et attendri de ses parents, elle aura la permission de se jeter sur les paquets au bas du sapin. Et entre autres choses, le Père Noël lui aura apporté cette drôle de petite guitare à sa taille : un « youkouyéyé ».

Les Noëls passeront et Jeanne ouvrira chaque année toutes sortes de cadeaux : poupées, légos, playmobils, jeux vidéo, jeux de société, bouquins divers et variés. Des vêtements aussi, de Princesse d’abord, de fillette ensuite et de jeune fille enfin, du maquillage, du parfum…

Et puis, une douzaine d’années plus tard, par un mercredi pluvieux, elle s’ennuiera un peu et il lui viendra l’idée saugrenue d’aller déterrer les vieux disques qui dorment au garage, tous les trucs que ses parents écoutaient autrefois, de l’époque révolue des CD. Et par ce mercredi pluvieux, la voix de Polly Jean Harvey viendra habiter le silence de la maison comme elle ne l’avait plus fait depuis longtemps : « I lost my heart under the bridge. That little girl. So much to me… »

Jeanne écoutera la chanson trois fois, puis montera le vieux carton de disques dans sa tanière, pour regarder tout ça d’un peu plus près. Et, sans trop savoir pourquoi, elle se souviendra à un moment du vieux ukulele de son enfance. Il sera évidemment désaccordé, mais qu’importe, elle saura que la lumière qu’elle a entrevue dans le garage, c’est avec ce genre d’instrument qu’on la trouve.

Alors Jeanne se fera offrir une guitare pour le noël suivant, et elle récupèrera tout le vieux matos musical de son paternel : des câbles par kilomètres, des cartes son vintage comme la Roland Quad Capture ou la PreSonus Audiobox 22VSL, et des contrôleurs comme les CMC de Steinberg. Et elle fera de la musique de tout cela, seule d’abord puis avec des potes. Et jamais plus elle ne s’emmerdera un mercredi.

Et puis, au fond du carton de disques, elle trouvera un petit bout de papier qu’elle n’avait jamais remarqué : « Sur ce, bon week et à la semaine prochaine ». Mais qu’est ce que c’est que ce truc? Et c’est qui ce Los Teignos from Ze AudioTeam, d’abord ?

Edito du 10 décembre 2011

Cette nuit, les  flocons sont si gros que les étoiles semblent glisser du ciel, et c’est avec mille précautions que la neige embrasse la vallée : les épaules des grands sapins, le dos tranquille des pierres au bord des ruisseaux figés, et le toit pentu des chalets où fument paisiblement les cheminées des hommes. A chaque petite maison ses congères, et à chaque fenêtre dorée sa buée qu’on essuie d’un revers de manche. Et que voit-on alors ? On voit le petit Paul, pyjama bleu et chaussons rouges, qui réajuste une boule sur l’arbre de Noël en jetant un regard rêveur vers l’âtre. On voit Maman qui dessine des yeux de sucre sur les bonshommes de pain d’épice tout juste sortis du four. On voit enfin Papa qui tire calmement sur sa pipe en dépliant son journal. Et qu’est-ce qu’il dit le journal ? Il dit qu’on est en 1950, dans une image d’Epinal qui fait la part belle au patriarcat, et qu’en 2011, à deux semaines de Noël, ce ne sera pas la même chanson : Pleased to meet you / Hope you guess my name

Il flottera d’abord. Et les grands n’auront pas attendu le 25 pour se faire des cadeaux : agacée par le fait que le dissident Liu Xiaobo ait reçu le prix Nobel de la paix en 2010 bien qu’il soit en prison, la Chine créera le prix Confucius de la paix qu’elle offrira pour l’année 2011 à… Vladimir Poutine. Et tandis que cette audacieuse récompense ne manquera pas de réveiller les fantasmes maccartistes,  au point que certains se demanderont ce qu’est devenu Supercopter et si, oui ou non, c’était vraiment Jan-Michael Vincent qui jouait du violoncelle dans le générique de ce monument propagandiste, le président français se fendra lui aussi d’un cadeau qui sent le sapin aux policiers de la BAC : 150 fusils à pompe, censés les aider à lutter contre les délinquants qui sont désormais armés de Kalashnikov. Qui sera le plus fort de la Kalash ou de la Pompe ? Nul ne le sait encore, mais parce qu’elle soulagera très certainement notre démographie asphyxiée de quelques âmes supplémentaires, soyons sûrs que cette surenchère se montrera autrement plus pertinente qu’une vaine tentative pour démanteler un trafic d’armes : d’abord parce que la mort n’étant pas couverte par la sécurité sociale, c’est un bon moyen de réduire le déficit de l’état. Ensuite parce qu’il conviendrait de ne pas l’oublier : la France tient la quatrième place mondiale de la vente d’armes. A sa petite échelle macabre, c’est donc ce qu’on appelle un plan de relance et si cela se confirme, il sera raisonnable d’offrir un gilet pare-balle au petit Paul…

Ou alors une guitare, un tambour, un piano, ou quoi que ce soit que vous puissiez trouver sur cadeauxpourmusiciens.com par exemple. Parce que la musique est peut-être la meilleure réponse à lui apprendre face à la barbarie et que, lorsque sourd comme Beethoven, vous ferez vos adieux à la scène ou plus modestement à votre Home Studio, ce sera à lui de prendre la relève.

Certes, le petit Paul est encore petit et vous-même, vous ne vous sentez pas si vieux. C’est donc de votre noël à vous qu’on va parler, avec deux potentielles nouveautés à mettre sur votre liste pour le gros rouge : la Novation Twitch, une surface de contrôle dédiée à Serato Itch, et les moniteurs de studio Egg de sE Electronics, désignés par le très respecté Adam Munro… Et parce que sans maîtrise, le matos n’est rien, ou parce vous ne voulez pas, ce samedi soir, passer votre temps à zapper entre deux imitateurs en ayant la mauvaise conscience de ne pas regarder Arte, je vous mets en supplément un reportage vidéo d’une quarantaine de minutes sur le mixage d’un titre. Envie de voir un ingé son pro au travail ? Alors suivez Shanka et Charles de Schutter qui vous détaillent le travail accompli sur une chanson de The Dukes. Ca devrait vous donner des idées…

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam

Edito du 26 novembre 2011

Pour Noël, le boss de Microsoft Steve Ballmer sait déjà ce qu’il veut : il veut se payer Yahoo, pour devenir Google à la place d’Amazon pendant que Google, devenu le nouveau Yahoo, s’évertue à devenir Microsoft à la place d’Apple, Facebook à la place de Twitter, et que Samsung fait tout ce qu’il peut pour devenir Apple à la place d’Amazon.

Et vous, vous voulez quoi ? Un grand verre de lait, du bon chocolat et une surprise à l’intérieur ? Allons, allons, vous êtes un peu trop vieux pour vous satisfaire de ces joies simples. Non, ce que vous voulez, c’est un cadeau en rapport avec votre passion : la musique, le son, tout ça.

Et c’est là que ça coince, parce que pleins de bonnes intentions, vos proches qui ne connaissent rien de vos rêves et de quoi ils sont faits, tentent de vous faire plaisir tout de même. A l’image de cette lynette34 qui, répondant sur le forum Doctissimo à la question « Idée-cadeau pour un musicien ? », conseille d’offrir « un porte feuille avec une note de musique, mais bon pas facile de trouver,[…], une chemise ou une cravate avec des notes de musique ».

Et forcément, au lendemain de cette journée mondiale contre les violences faites aux femmes, on s’est dit qu’il fallait faire d’urgence quelque chose pour éviter que Lynette ne se retrouve étranglée, le soir de Noël, par la cravate de trop. Quelque chose qui ne s’adresse pas qu’aux Lynette d’ailleurs, mais à tous ceux, femmes ou hommes, fils ou filles, papa ou maman, tonton ou tata, qui s’imaginent sérieusement qu’un musicien puisse trouver un quelconque plaisir à porter ce genre d’attribut… Parce qu’autant il ne leur viendrait pas à l’idée d’acheter une cravate avec des dollars à un employé de banque, autant ils n’offriraient pas une chemise avec des molaires à un dentiste, autant le musicien, lui, il a droit à tout…

Pour lynette34 donc, et pour tous ses semblables, on s’est donc dit qu’il fallait faire quelque chose. Et comme tout ce qu’on sait faire, c’est des sites, on a fait www.cadeaux-pour-musiciens.com. Un truc simple, avec des idées de cadeaux à la pelle, provenant soit de statistiques sur les matos et logiciels les plus possédés par les membres d’AF, soit d’une sélection éditoriale. Le tout est organisé par profil et par budget, et on a même fait une sélection pour les enfants qui n’aiment, pas plus que les grands, les pulls tricotés qui grattent avec des notes de musique dessus.

Dans les idées retenues par notre équipe éditoriale, on ne sera pas étonné de croiser quelques produits testés au cours de l’année, comme la Komplete 8 de Native Instruments qui, en version simple ou Ultimate, est juste un incontournable de 2011. Certes, entre 500 et 1000 € le bout, ça fait un cadeau sensiblement plus cher qu’une cravate (il faudra se mettre à plusieurs), mais ça reste tout de même moins cher que la Jaguar Kurt Cobain sortie récemment par Fender en hommage au leader de Nirvana. Troisième et dernier test de la semaine, l’UR28M de Steinberg pourrait bien aussi se trouver sur la liste des Cubasien, vu que cette interface audio de type Desktop jouit d’une parfaite intégration au sein du séquenceur allemand…

Et puisqu’on parle de cadeaux, j’ai le plaisir de vous annoncer que les hostilités commencent : Audiofanzine et Elephorm, spécialiste de la vidéo pédagogique, ont ainsi le plaisir de vous offrir 30 Crédits Vidéo (d’une valeur de 30 €) pour visionner une moyenne de 3h de tutoriels en ligne sur le site VOD d’Elephorm.

Pour ce faire, il suffit de vous rendre à cette adresse et de vous inscrire (ou de vous identifier si vous avez déjà un compte) en rentrant votre code personnel suivant (1 utilisation par participant) :

C150360-B4EDBC724A

Notez que ce code ne sera valable que jusqu’à mardi 29 novembre minuit. Alors profitez-en tout de suite ! D’autant qu’il y a quelques grosses formations sur Pro Tools, Cubase, Ableton Live, Reason ou Logic qui valent leur pesant d’or. Allez hop ! On y va !

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam

Edito du 18 décembre 2010

Je ne suis pas mécontent : ma dinde de 4 kg a fière allure au sommet de mon petit sapin Nordmann enguirlandé. Evidemment, je n’ai encore acheté aucun cadeau, mais entre nous, Noël serait-il vraiment Noël sans ces après-midi frénétiques à la FNAC où l’on cherche désespérément, à quelques heures du réveillon,  une idée de cadeau pas trop minable pour untel ou une telle ? Noël serait-il toujours Noël sans sa bonne heure de queue à la caisse du magasin sachant que, loi de Murphy oblige, après avoir un instant hésité entre plusieurs files d’attente, vous choisissez fatalement la plus laborieuse, celle où le stagiaire embauché pour les fêtes vient de faire planter sa caisse enregistreuse et attend que son responsable vienne l’aider ? Noël serait-il encore Noël sans qu’on doive à la fois faire les paquets-cadeaux, se brosser les dents, cirer ses pompes et mettre ses habits du dimanche, pour se rendre compte, au moment de partir, qu’on s’est ciré les dents, qu’on a emballé le dentifrice et qu’il y une tâche de jeudi ravioli sur son pantalon du dimanche ?

Bref, le bel esprit de Noël est là et bien là, et histoire de ne pas se faire bouffer par la chose, on fera bien de se changer un peu les idées avec la triple livraison de la semaine : le test de The Mouth, un plug signé Tim Exile qui devrait intéresser les amateurs de bidouillages expérimentaux, un dossier à l’intention des guitaristes sur la distorsion multibande, et surtout le banc d’essai du dernier Sonar qui, s’il garde à peu près le même ramage, nous arrive dans un nouveau plumage du plus bel effet. De quoi faire donc, cependant que les possesseurs d’iPhone en profiteront pour récupérer la version 1.1 de l’appli AudioFanzine depuis le SteveJobsStore…

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam.

Edito du 19 décembre 2009

Ca ne va pas vous faire plaisir à l’approche de Noël, mais autant regarder les choses en face : vos proches vous détestent. C’est qu’après une année complète à vous dire ce qu’ils pensaient de vos compos, de vos répets, de votre jeu de scène ou pire, de vos mix (« Là, Maman, j’ai retiré un demi dB à 3 kHz sur le piste de basse. Tu trouves ça mieux? »), ils doivent encore affronter le cauchemar de vous faire un cadeau. Quoi qu’ils vous offrent, ils sentent bien que vous finirez par le revendre sur Internet pour acheter votre satané matériel, le genre de truc hors de prix dont on ne connait jamais le nom ou la référence exacte et qu’on ne trouve bien évidemment ni à la Fnac ni chez Darty : « Ah, non Madame. Nous ne vendons ni Line Array, ni interface ADAT… »

Fort heureusement, AudioFanzine publie tous les ans un Shopping de Noël, soit le meilleur moyen de faire plaisir à un musicien sans trop de risque… Tout ce que vous avez à faire, c’est de l’imprimer en plusieurs exemplaires et de laisser les feuilles négligemment traîner dans quelques endroits stratégiques de la maison : la table basse du salon, l’oreiller de votre conjoint, le bac à douche de la salle de bain, la lunette des toilettes ou encore le pare-brise de la voiture. A n’en pas douter, votre discrète suggestion devrait éviter à votre Noël blanc de tourner au jeudi noir.

Et pour patienter jusqu’à là, je vous  propose de lire le dossier de la semaine, qui n’est ni plus ni moins qu’un intéressant comparatif. Pas celui des chirurgiens pour rockstar (encore que c’eût été passionnant), mais un comparo des principales modélisations logicielles de piano électriques. Sleepless s’est penché sur la question et évidemment, les samples ont la parole juste à cette adresse.

Sur ce, bon week, joyeux vous savez quoi, et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam