Skip to content

Mois : mai 2010

Edito du 29 mai 2010

Parce qu’il n’y a plus grand chose à dire au sujet de la loi Hadopi qui n’a besoin de personne pour se ridiculiser et parce que le débat sur le droit à l’oubli est un peu trop consensuel pour passionner les foules, on n’est pas mécontent de voir débarquer le sénateur Jean-Louis Masson et son projet de loi visant à interdire l’anonymat sur les blogs (et on imagine bien, dans le prolongement, sur le web).