Skip to content

Mois : décembre 2012

Edito du 29 décembre 2012

Il était un instrument dont le son était plus doux encore que celui de la flûte, plus chaud que celui du violoncelle, plus noble que celui du hautbois, et dont le timbre faisait résonner l’âme plus qu’aucun orchestre ne saurait jamais faire résonner une cathédrale. Et cet instrument était son propre musicien, qui s’est éteint au crépuscule de cette année 2012, à l’âge de 90 ans : Jean Topart.