Le Lezard King est un bar du 4ème arrondissement de Paris, un bar nommé ainsi en hommage aux Doors en général, et à Jim Morrison en particulier. Un bar tenu par un fan du groupe et qui sert des cocktails appelés Light my Fire, Strange Day ou encore Soft Parade. Un bar qui vient de recevoir une mise en demeure des avocats du groupe, précisant qu’ils n’hésiteront pas à attaquer le propriétaire pour usage non autorisé de la propriété intellectuelle The Doors, sous prétexte qu’ils ne veulent pas être associés… à un lieu de consommation d’alcool.

(coup de cymbale et faux rires à la Arnold et Willy)

The Doors ? Oui, oui : The Doors, dont le nom vient du livre The Doors of Perception d’Aldous Huxley, The Doors dont l’histoire entière est liée à la drogue et  à l’alcool. The Doors dont les morceaux ont été la bande-son d’à peu près toutes les beuveries d’adolescents depuis les années 60. The Doors dont les survivants semblent bien avoir basculé du côté de la loi Evin…

Alors je vous le demande sincèrement : par respect pour ces vieillards et pour vous éviter des ennuis avec la justice, assurez-vous qu’au soir de la Fête de la Musique, personne ne boive d’alcool parmi vos spectateurs au moment où vous ferez une reprise des Doors. Ce faisant, vous ferez œuvre utile pour la santé publique tout en étant à la mode : pour accueillir le chanteur végétarien Morrissey, le festival belge des Lokerse Feesten a en effet programmé, de son côté, une journée sans viande. Rock’n’roll attitude, quand tu nous tiens…

Remarquez, pour éviter d’avoir un public qui boit de l’alcool et qui mange de la viande au soir de la Fête de la Musique, le mieux est encore de ne pas avoir de public du tout. Et pour cela, il suffit simplement de ne pas annoncer votre concert sur www.fete-musique.com, l’agenda multimédia réalisé par Noomiz en partenariat avec AudioFanzine. Je compte sur vous : ne vous inscrivez pas sans quoi vous allez vous retrouver avec des dizaines, voire des centaines de carnivores buveurs de bière qui ne seront venus là que pour écouter votre musique, les infâmes ! Après, si tout ce qui vous intéresse, c’est de faire de la musique et de la faire partager, je ne peux pas faire grand-chose de plus pour vous…

En revanche, si vous êtes un duo non signé chantant en français, j’ai peut-être quelque chose à vous proposer : pour la troisième année consécutive, le label Discograph (Angus & Julia Stone, c’est eux…) organise du 8 juin au 31 septembre 2011 un jeu-concours intitulé ‘En français dans le texte’. Au terme de sélections effectuées par un jury de professionnels (dont un représentant d’AudioFanzine), 6 artistes se verront proposer un contrat de licence pour 3 titres afin de commercialiser un minialbum numérique, entre autres joyeusetés. Bref, une bon plan dont le détail vous attend à cette adresse : http://www.discograph.com/concours2011/

Inutile de dire qu’entre ce concours et le 21 juin, vous avez du pain sur la planche. D’autant que je vous rajoute trois articles à lire qui, selon les cas, pourront s’avérer utiles : le banc d’essai de la tête d’ampli guitare Fender Mustang V (gros son à modélisation pour pas cher), le test du système Anthem SL de L.R. Baggs (un kit de micros pour guitare acoustique) et un dossier de Craig Anderton sur les bases du mastering. Vous voilà bien occupé donc.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos

From Ze AudioTeam