En ces temps de mondialisation et de citoyendumondisme, il conviendrait de le rappeler : un allemand n’est jamais rien d’autre qu’un français qui serait né de l’autre côté de l’Alsace.

Avec des chaussettes sous ses sandales, soit. Mais à ce détail près et l’absence totale de béret sur sa tête ou de baguette de pain sous son bras, convenons-en : l’allemand est un français comme les autres.

Du coup, presque 30 ans après que Mitterrand ait pris la main de Kohl, on ne peut être que sidéré par la promptitude avec laquelle certains de nos politiciens ressortent les vieux dossiers qui font peur, au gré d’allusions plus ou moins fines. Ici on évoque Bismarck, là on parle de « diktat », et on ne s’étonnera pas si, dans quelques jours, on en vient au vrai fond du problème franco-allemand, le plus douloureux épisode de l’histoire commune à ces deux peuples : la sortie d’Harald Schumacher sur Patrick Battiston en demi-finale de la coupe de monde de football en 1982. Le destin tragique de Maxime Bossis, la coupe de cheveux tragique de Dominique Rocheteau, les cannes de serin de Michel Platini à cette époque où l’EPO n’existait pas… Et mon père de relever mon visage ruisselant de larmes pour m’asséner cette terrible vérité : « Les règles du football sont simples. C’est un sport qui se joue à 22, avec un ballon sur une pelouse. Et ce sont toujours les Allemands qui gagnent… Mais t’inquiète pas, on aura notre revanche en 86… »

Ich weiß nicht, was soll es bedeuten,
Daß ich so traurig bin…

Le hasard faisant bien les choses, c’est dans ce climat un peu tendu diplomatiquement qu’AudioFanzine vous propose justement d’envahir l’Allemagne. Pour deux jours seulement, certes, mais tout de même. Chaque année se tient en effet à Francfort le Musikmesse, qui n’est autre que le plus gros salon mondial lié à l’audio et aux instruments de musique. Et chaque année, une partie de l’équipe d’AF fait le voyage pour vous ramener des news fraiches en direct de la manifestation.

Or, tant qu’à y aller à 5, autant y aller à 50. Avec un bus loué pour l’occasion. Et dormir deux nuits dans une auberge de jeunesse à 10 mn à pieds du machin…

Pour savoir ce que vous en pensez, on a même mis en ligne un sondage, qui sert par ailleurs de liste d’inscription. Oui, ce sera payant. Non, AF ne fait aucun bénéfice dans l’affaire. Et oui, les premiers inscrits seront les premiers servis.

Allez donc vite à cette adresse pour nous dire ce que vous en pensez…

Une fois que c’est fait, rendez-vous ensuite sur la page d’accueil d’AudioFanzine où vous attendent le test des amplis Hiwatt Tube Series pour guitare, celui de la batterie électronique Yamaha DTX540K et surtout, surtout, le deuxième épisode de notre reportage vidéo ‘In studio with George Massenburg’. Cette semaine, le maître nous entretient de la prise de son d’un ampli guitare, d’un chanteur et d’une cabine Leslie.

C’est toujours aussi intéressant, c’est toujours aussi sous-titré et non, je ne sais pas si Massenburg a des origines allemandes. Mais bon, l’américain est un allemand comme les autres, non ?

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine… ou plus tôt.

Los Teignos
From Ze AudioTeam