Et hop, portrait volé…