Comme l’ont sans doute prédit les Mayas, 2012 sera assurément une sale année pour les joueurs de flûte de pan : alors qu’ils tenaient, avec André Rieu et Richard Clayderman, le monopole de la musique d’ambiance, non seulement dans les mauvaises crêperies, mais aussi dans les mauvaises pizzerias, les voilà qui vont désormais devoir partager leur chasse gardée avec Il Divo, quatre chanteurs à l’exceptionnel pouvoir évocateur : écoutez pour vous en convaincre leur reprise du Hallelujah de Léonard Cohen en fermant les yeux, et vous sentirez immanquablement l’odeur de la Regina mi-cuite et de sa coupe de glace deux boules dans la formule à 9,90 €, le midi seulement, hors week-end et jours de fête. Sur certains tremolos, on distinguerait presque le papier du set de table ‘Forza Italia’ et la petite coupelle de bonbons Krema à côté de la caisse…

Mais 2012 sera en revanche une bonne année pour les violonistes n’ayant pas des millions à investir dans leur copain à 4 cordes, si l’on en croit Claudia Fritz, chargée de recherches en acoustique musicale au CNRS. Pourquoi ? Parce que dans le sillage de ses nombreuses recherches autour du son des violons, la dame s’est amusée à faire tester en double aveugle six instruments à une vingtaine de violonistes de haut niveau : trois neufs et trois vintage, dont un stradivarius numéroté 01 valant la peau des yeux des bras de la tête. Résultat ? Dans l’ensemble, les musiciens auraient eu toutes les peines du monde à distinguer le neuf du vieux, pour généralement préférer les violons récents, au grand dam du fameux stradivarius qui aurait reçu le moins de suffrages de tous les instruments… Serait-ce à dire que cette fameuse loi du Vintage qui veut que plus un instrument est vieux, mieux il sonne, n’aurait absolument aucun fondement ? Serait-ce à dire que, comme dans bien des domaines, nous serions portés à penser que ce qui est cher est meilleur ? Je vous laisse en tirer vos propres conclusions. Et je vous laisse également extrapoler la chose au monde des guitares, des kazoos ou de tout autre instrument ou matériel audio, d’ailleurs…

Du coup, même les heureux possesseurs d’une antique Jazz Bass pourraient bien s’intéresser au test des Modern Player Jazz Bass et Telecaster Bass de Fender, premier article que nous vous proposons cette semaine. Quant à ceux qui se demandent depuis le début de cet édito si un bon chœur virtuel ne vaudrait pas un mauvais quatuor réel, je les renvoie au banc d’essai de Mars, banque de samples vocaux concoctée par Soundiron.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos

From Ze AudioTeam