Vous savez à quoi on reconnait l’ombre d’un guitariste de rock ? Elle est carrée, noire et il y a écrit Marshall en lettres blanches dessus…

C’est vrai pour Jimi Hendrix, c’est vrai pour Jimmy Page, c’est vrai pour Pete Townshend, c’est vrai pour Eric Clapton, et c’est vrai pour tant d’autres légendes de la guitare qu’on a tous quelque chose en nous de Jim Marshall, qu’on soit gratteux ou pas. Et parce que The Father of Loud vient de nous quitter il y a dix jours à peine et que je n’ai pas pu lui rendre hommage lors du dernier édito, je vous invite, en guise d’au revoir, à observer une minute de bruit en son honneur si vous ne l’avez pas déjà fait.

Ce devoir accompli, vous aurez tout loisir ensuite de vous penchez sur les cinq articles de la semaine, dont quatre tests : celui de la boîte à rythmes virtuelle Arturia Spark VDM (par le toujours sans concession Sleepless), celui de la MusicMan John Petrucci Signature (par le virtuose Shanka qui vient de rejoindre notre équipe), et enfin ceux du plug-in Surfer EQ et de l’Apollo d’Universal Audio (par Red Led), soit un égaliseur permettant de faire du suivi de note, et l’une des plus fascinantes interfaces audio du marché, avec de vrais morceaux de DSP dedans pour faire tourner les plugs de la plateforme UAD-2.

En marge de ces sympathiques bancs d’essai, on est surtout très fiers de vous présenter une interview exclusive de Chris Lord-Alge, un type qui a mixé ou produit des artistes aussi divers que David Bowie, Madonna, Bruce Springsteen, Green Day, James Brown, les Deftones ou encore Tina Turner pour n’en citer que quelques-uns. Un type qui était dans la cabine quand ont été enregistrés le Rapper’s Delight du Sugar Hill Gang ou le The Message de GrandMaster Flash. Un type qui revient au fil d’un long entretien avec notre Bootz à nous sur les différents aspects, techniques ou humains, de son métier. A lire et à relire donc, juste à cette adresse.

Et puisqu’on parle d’ingé son de légende, j’en profite pour attirer votre attention là-dessus, en espérant qu’il reste des places de libres à l’heure où vous lirez ces lignes.

Evidemment, tout cela ne vous dira pas pour qui vous allez voter dans huit jours, mais comme les présidents passent et que la musique reste, vous pouvez vous détendre : le vrai pouvoir est entre vos mains, et il tient en douze notes.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam