Casque
(nom maculin, pluriel : des cax)

Vraisemblablement inventé à l’âge de la pierre taillée où il devait faire office de grotte portative pour s’abriter des intempéries, des éruptions volcaniques ou des fientes de mammouthéoptères,  le casque connaît sa première heure de gloire dans l’Antiquité où, entre autres pièces d’armure, il sert à protéger les grecs des romains, les romains des spartes et les spartes des grecs d’un côté, et les gaulois des goths, les vikings des gaulois, et les goths des vikings de l’autre. Il est alors cette coiffe splendide, en métal ou en cuir, parfois surmontée de plumes, parfois rembourrée de fourrure, dont l’utilité est si avérée qu’elle continuera d’orner longtemps le chef des combattants en première ligne, le chef du chef n’ayant pour sa part pas besoin de casque, puisqu’il demeure bien à l’abri dans sa tente de guerre, à faire bouger des petites figurines sur de cartes de l’Etat Major, et à dire pompeusement de grandes phrases que l’Histoire retiendra…

Si cet emploi perdure jusqu’à nos temps contemporains et s’étend à presque toutes les professions à risque de traumatisme crânien (les pompiers, les CRS, les ouvriers du bâtiment, mais pas les psychanalystes ni les profs pour lesquels on a inventé l’aspirine), le casque s’est également imposé dans le monde des transports : avant même l’invention du siège éjectable, on en équipe les pionniers de l’aviation pour les convaincre qu’ils ne risquent rien, les pilotes des premières automobiles et, fort logiquement, les motards, peu après que le célèbre Lawrence d’Arabie se soit tué au guidon de sa splendide Brought Superior, justement parce qu’il ne portait pas de casque. Oui, c’est con comme mort, mais il faisait chaud…

Or, c’est avec les motards que le casque acquiert un nouveau rôle : plus qu’une simple protection, il devient cet accessoire discret qu’on passe au bras comme une gourmette au moment d’entrer dans le PMU, pour bien signifier au sexe opposé qui s’y trouve qu’on n’est pas le genre à écouter RTL2 dans une Kangoo beige métallisé sur la file de droite, mais plutôt Motorhead sur une Kawa noire sur la file d’extrême gauche. Ce qui parle généralement aux hormones du sexe en question, sous le regard médusé des propriétaires de Kangoo qui grattent leur Millionnaire. Alors le motard s’approche du comptoir, pose son casque et, comme il enlève son blouson de cuir avec un aigle sur le dos, il dévoile des avants bras musculeux et tatoués, devant lesquels tout propriétaire de Kangoo un brin sensé s’enfuirait.

S’enfuir donc. Pour rentrer chez soi, et se détendre. Et se détendre comment ? En écoutant, au casque, la compil double CD des Plus grands slow de l’été, éditée par RTL 2, et laisser la colère sortir en écoutant le saxophone langoureux de Careless Whispers : « Je les emmerde, moi, les motards! ».

Comment ça, au casque ? Précisément. Car le seul casque dont nous n’ayons pas encore parlé est justement celui qui nous intéresse cette semaine sur AudioFanzine.  Je veux bien sûr parler de ce fameux système d’écoute binaurale portable dont l’utilité va bien au-delà des propriétaires de Kangoo pour aller jusqu’aux homestudistes et autres ingénieurdusonistes. C’est que, pourvu qu’il soit de bonne qualité, un casque peut tout à fait compenser les lacunes d’un système d’écoute médiocre placé dans une pièce à l’acoustique catastrophique. Et comme il y a quelques temps, nous avions déjà réalisé un premier comparatif des modèles fermés à 150 €, nous nous sommes décidés à monter en gamme pour voir ce qu’on pouvait trouver d’intéressant entre 300 et 400 € sur les modèles ouverts. Nous, c’est Red Led, Will Zégal et moi-même. Les modèles, c’est à dire le DT880 de BeyerDynamicle K702 d’AKGle HD650 de Sennheiserle ATH-AD1000 d’Audio-Technica et le Pro 2900 d’Ultrasone.

Vu la subjectivité de l’exercice, il est probable que vous ne serez sans doute pas d’accord avec nos observations ou nos choix. N’hésitez donc pas à vous insurger et à défendre votre point de vue sur tel ou tel modèle de casque, voire à disserter sur la pertinence de la Citroën Berlingo face à la Renault Kangoo. On vous attend.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam