A vue de nez, on aurait du mal à trouver un point commun entre Nelly Furtado, Beyoncé, Mariah Carey, Usher, 50 Cent et Lionel Richie. Ce sont pourtant tous des artistes aussi généreux qu’engagés. Des artistes qui, prenant tout juste conscience que Mouammar Kadhafi était, en fait, un dictateur (je ne leur jette pas la pierre : moi-même, jusqu’à récemment, je le confondais toujours avec le chanteur d’Aerosmith ou Gandhi), se sont empressés, ces derniers jours, de faire don à des œuvres caritatives du cachet d’un million de dollars que leur avait versé la famille Kadhafi pour différents concerts privés. Bon, il faut avouer que l’actu aura tout fait pour leur rafraichir la mémoire, et qu’en révélant l’affaire, le trublion Wikileaks aura sans doute excité leur générosité…

Comme on dit dans ces cas là : cachet reversé à demi pardonné. Et après que tous auront participé à un grand concert de soutien pour le Japon, ils auront sans doute l’occasion de refaire leur million avec d’autres concerts privés, à Cuba, en Corée ou, mieux encore, en Chine. Et qu’on ne leur dise pas après coup que la Chine est une dictature, sinon pourquoi y aurait-on organisé les Jeux olympiques ?

Bref, je ne suis pas inquiet pour eux, et encore moins pour Mariah Carey vu qu’un quart des adolescents britanniques la confondraient avec Marie Curie, selon un sondage réalisé il y a quelques jours par la BBC. Comme, dans notre beau pays, 60 millions de gens croient que la femme de notre président est une chanteuse et que notre ministre de la culture est un animateur télé, on aurait tort de se moquer, mais tout de même : Mariah gravissant péniblement (parce ce que sa petite blouse de laborantine de taille 36 aurait du mal à contenir son 42) les marches de l’Académie des sciences  pour y chanter à gorge déployée ‘My forever Polonium’, ça aurait de la gueule… Nul doute en tout cas qu’elle viendra chanter en France, à plus forte raison si les sondages concernant les prochaines présidentielles sont vérifiés dans les urnes…

Et alors, elle pourra entamer une tournée de concerts privés dans ces pays qui sont des démocraties jusqu’à preuve du contraire. Et avec tout cet argent gagné à la sueur de ses cordes vocales et de nos oreilles, elle pourra s’acheter un VoiceLive Touch de TC Helicon, soit un chouette multieffet/looper tactile pour chanteur. Elle se mettra aussi au synthé en se procurant le petit Venom de M-Audio, et après avoir bricolé quelques pistes, elle tentera de mixer le tout à grand coup de plug-ins dans un Pro Tools ou un Cubase, qu’elle optimisera sur les conseils de Craig Anderton.

Et après toutes ces années à avoir été vocaliste, elle se mettra enfin à faire de la musique…

Sur  ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam