Qu’est ce que c’est cette nouvelle mode de mourir chez les musiciens depuis le début de l’année ? Lemmy, Natalie, Pierre, Michel, Otis et maintenant David ? Vraiment ? Et jusqu’où la liste va-t-elle devoir s’allonger avant que l’OMS ne s’intéresse à l’affaire ? Parce qu’à ce rythme-là, nous allons finir étouffés sous les nécrologies, écrasés par les compilations posthumes et noyés sous les témoignages du copain du copain qui a très bien connu l’artiste et qui entend faire de son mieux pour rejoindre le choeur des hagiographes.

Assiégés par les hommages de toutes parts et l’omniprésence de ce blond qui nous dévisage de son regard mydriatique sur chaque couverture de chaque magazine, on en viendrait presque à douter que la plus belle musique est encore à inventer, et qu’en dignes héritiers de ces gens illustres, c’est justement à nous qu’il incombe de reprendre les choses à l’endroit même où ils les ont laissées. En allant bosser à l’IRCAM par exemple, ou en empoignant un instrument et un stylo, pour composer, écrire, jouer.

Les rois Bowie et Boulez sont morts ? Vive vous ! À condition, bien sûr, que vous vous montriez digne de l’héritage en vous remontant les manches et que vous sortiez la magie sonore qui vous habite. Au rayon baguettes, je vous propose d’ailleurs le bel arrivage de la semaine : l’excellente banque de cordes Symphony Series – String de Native Instruments, le casque AKG K812 et surtout, petite exclu mondiale, le tout nouveau synthé analogique Korg Minilogue, nouvelle référence dans le domaine du rapport qualité/prix et qui s’annonce déjà comme une des stars du NAMM, le célèbre salon californien qui commence jeudi prochain.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam