Non, ce n’est pas le titre d’un disque d’Iron Maiden mais le concept d’un prochain spectacle qui permettra d’aller voir Dalida, Claude François, Mike Brandt et Sacha Distel « sur scène ». Soyez sans crainte, aucune exhumation ne sera au programme vu qu’il s’agira d’aller applaudir des avatars 3D de ces chers disparus qui chanteront au sein d’une fausse émission de télé.

(je vous laisse digérer la nouvelle)

(encore un peu ?)

(encore un peu !)

Jusqu’où va le vice de l’homme ? Comme s’il n’était pas déjà bien assez démoralisant de payer une redevance pour voir de vrais chanteurs de variété dans de véritables émissions de télé, on nous propose désormais de payer pour voir de faux chanteurs dans une fausse émission. Et si je puis me permettre, pas les meilleurs en outre. Parce qu’à la rigueur, voir Brassens, Brel, Ferré et Barabara ainsi mis en scène, ça pourrait être intéressant. Même chose pour Miles Davis, Jimi Hendrix, Beethoven et La Calas… Mais nous sortir ces quatre cavaliers de l’apocalypse, tout en strass et pantalon patte d’eph, c’est pas loin d’annoncer Armagedon.

Et on avait beau savoir que pour l’industrie, un bon artiste est un artiste mort parce qu’il prend beaucoup moins cher que le moindre de ses collègues vivants sans jamais faire de caprice, on s’inquiète quand même de ce que promet ce genre de technologie sur le long terme. Le jour où le patron du bar où vous jouez vous dira qu’il a réservé Jim Morrison pour la soirée, ça va être dur de trouver la parade et vous n’êtes donc pas prêt d’ouvrir un livret A au Panama.

On attend en outre avec impatience le moment où l’industrie de la pornographie s’emparera de ce genre de technologie parce qu’une scène entre Marie-Antoinette, Danton et Robespierre, ça pourrait réveiller la libido de plus d’un historien. Je sais, vous auriez préféré Marilyn Monroe, Boggart et Lauren Bacall mais leur dignité n’est pas encore tombée dans le domaine public, il faudra donc être patient.

Il vous reste en tout cas quelques mois avant d’être en concurrence frontale avec les morts. Profitez donc bien de ce répit en vous mettant à la guitare avec le petit ampli Vox VTX20, le test du vieux Roland Jupiter-8 (oui, oui, non aussi on fait dans la résurrection) et celui du plug-in NX Virtual Mix de Waves, permettant d’avoir un rendu 3D réaliste au casque à l’heure du mixage.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam