Il y aurait bien des choses à dire cette semaine encore sur le registre de la peur, de la colère ou de la tristesse, mais face à tant de noirceur, je vois mal quoi vous tendre d’autre qu’une chanson, histoire de relever la tête et de conjurer l’absurde qui nous saisit, de prendre un peu d’air là où on peut le trouver dans ce climat difficilement respirable.

Gaffophonons !Cette chanson, ce n’est d’ailleurs pas moi qui vous la tends, mais Peter Salomone, un monteur vidéo qui s’est amusé à plaquer le titre Walk of life de Dire Straits sur les dernières images d’une cinquantaine de classiques du 7ème art, montrant à la façon d’un Lev Koulechov à quel point la musique d’un film peut donner une lecture différente de celui-ci, à quel point elle guide nos émotions. De Casablanca à Terminator en passant par No Country for Old Men, Blair Witch Project ou Easy Rider, tout y passe avec un égal bonheur, et on n’est pas mécontent de voir que la rengaine de Knopfler parvient à dissiper les plus épaisses ténèbres en quelques mesures. Et qu’on aime ou pas le grand Mark, si agaçante que puisse être sa chanson, on se dit qu’on aurait aimé composer quelque chose d’aussi léger et solaire.

Au boulot donc ! Avec les nouveaux moniteurs Presonus R65 et leurs tweeters à rubans, avec The Viola, l’alto virtuel de Sample Modeling, ou encore avec la pédale Trio + de DigiTech, un orchestre dans une boîte aux ordres de votre six-cordes. Histoire de compléter le tout, je vous mets le test vidéo de MMorph, le plug-in de morphing audio de Melda Productions : une vraie bizarrerie qui nous a bien plu.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam